DH de San Romolo (par Cyril Lafont)

Publié : Le 03 Octobre 2005 à 21:16
Écrit par
Article vu : 3 754 fois
Tout d'abord un grand merci au et à Cyril Lafont pour cet article !!! Le We du 1er et 2 Octobre avait lieu la DH de San Romolo, Italie...
San Romolo
San Romolo
Tout d'abord un grand merci au blog vtt freeride et à Cyril Lafont pour cet article !!!
Le We du 1er et 2 Octobre avait lieu la DH de San Romolo, Italie initialement prévue debut Avril mais annulée pour cause de mort du Pape. En fait, ce report m'arrange bien car j'etais forfait en ce debut de saison pour cause de blessure.
Panorama San Romolo se trouve sur les hauteurs de San Remo a deux pas de la frontiere. Une toute petite route comme les Italiens savent si bien les faire permet d'y acceder, rendant les 15 derniers kilometres tres long a parcourir avec nos voitures bien large. San Romolo se trouve au coeur du parc naturel du Monte Bignone et la Descente est principalement faite d'anciens chemins pietons... Malgrés le peu d'amenagement apparent le parcours est magnifique. A mon sens, c'est le meilleur parcours de DH que je connaisse. Tres technique, tres physique, tres diversifié il alterne le cassant façon Peille, le sous bois avec un enchainement d'epingles et de marchettes a descendre, du pédalage pour les jambes et un final avec un ecnhainement de releves naturels débouchant sur un cannonball final ou la foule en délire fait prendre tous les risques aux pilotes. Comme toujours, du beau monde d'inscrit chez les Francais avec Barelli, Jonnier, Bruni, Sorbier, Amour et tous les habitués du championnat DH Cote d'Azur. Le samedi est consacré aux recos avec un système de navettes particulierement au point. Il faut dire qu'avec un temps de montée en Camion de 10min pour une descente de plus de 6min en version reco, les runs s'enchainent tres vite d'autant que la queue a l'embarquement des camions est quasi inexistante. Bravo a l'equipe d'Argentina Bike qui est assurement tres tres rodée pour les organisations :) Le temps est de la partie meme si le soleil ne se montrera pas. C'est gris, assez humide mais la piste est parfaite. Juste assez mouille pour avoir un grip de folie, pas suffisament pour faire de la boue... Bref des conditions optimums de tout point de vue.
Voie romaine cannonball La piste est fabuleuse et incroyablement extenuante. Les pédalages, la caillasse et la foret epuise absolument tout le monde. Apres le depart, 2 petits sauts, un pedalage puis l'entrée dans la voie romaine. C atabasse tres fort mais ca peux passer bien fort, suffit de bien s'accrocher au cintre et etre souple... Pas le temps de respirer que l'on plonge dans le sous bois. Fin de la caillasse mais le calvaire pour les bras continue. C'est une succession d'epingles, avec des marches et quelques rochers. Ca tabasse tres fort, le spad part un peu dans les tous les sens, il faut se battre contre le terrain et des fois contre sa machine tout en evitant les arbres qui ont une facheuse tendance a vouloir traverser devant sa roue (comme toujours). Un pédalage permet de reposer un peu les avants bras meurtris mais met a mal le palpitant... Puis la derniere partie, un ensemble de releve naturels, tantos long, tantot tres serrés. Grandiose, les appuis sont enormes, il faut etre dans le rythme car les virages s'enchainent a une vitesse folle. Le tout debouchant sur un final grandiose avec une bosse envoyant dans un Cannonball de folie. Des virages avec des appuis monstres a prendre a Mach 2 au milieu d'une foule en délire, un saut en transfert, un relevé et une arrivée en trombe. Le tout sous les encouragement du public Italien toujours trés chaud, c'est une ambiance de folie assurée.

Prochaine etape Dimanche Matin : 1ere manche :

Premiere bonne surprise, alors que la meteo avait annoncée des risques d'averses, le temps meme si il est maussade et un peu dans la brume au depart, reste sec. L'organisation permet de faire des recos entre 8 et 9h du matin. Je ferais 2 fois le parcours histoire de se mettre en jambe et d'apprendre comment le spad fonctionne ;) Finalement sur les coups de 10h50 c'est mon tour de partir. Je part assez tranquille pour m'economiser du point de vue physique. Dans la voie romaine je fais une grosse erreur, perd les 2 pedales mais sans conséquences bien facheuses. La foret s'enchaine sans trop de soucis. Je fatigue mais ca reste supportable et je fais pas trop d'erreurs. Dans le pédalage suivant j'y vais cool pour etre lucide dans les enchainement de releves ou la moindre faute fait perdre de precieuses secondes. Arrivée dans le Cannonball, je donne tout ce que peux et le chrono tombe: 6'00'59. Je suis content, j'ai fait tomber de 30s mon chrono de l'an passé.

Dimanche Aprés midi : 2nd manche:

Le soleil a fait son apparition, la meteo a finalement eu tout faux. Aprés ma 47ieme place provisoire au scratch, je compte bien ameliorer pour passer sous la barre des 6min. Le depart est donné, je pedale un peu plus que le matin, j'enchaine bien la partie de la voie romaine sans perdre les pedales ce coup ci. Dans le bois je suis pas mal, je pedale un peu plus ensuite et j'enchaine les relevés puis le cannonball pas trop mal. Verdict 6'00'06.... Rahh, j'ai ameliorer mais de seulement 53 petits centiemes... :( Je suis un peu décu, je suis pas passé sous la barre des 6min. Ce sera pour la prochaine edition en Avril :) C'est Yohan Barelli sur le nouveau proto Lapierre de DH qui remporte la course en 5'03. Jonnier fera 5'40 et des brouettes et gagnera chez les dames. Une Jeune Italienne de Nom de Vicenzi Emma courant encore en Junior va rentrer un 5'40'3, bref elle est a juste 30 centiemes de Jonnier. Respect. Elle fera meme la 3ieme place du podium Junior Homme/Femmes confondus. Prochaine Etapde: La DH de Varigotti, vers Finale Ligure pour le 25 Mars prochain.
---
---
---
---
Loading...