Sortie au lac fourchu ... avec les mamans !

Publié : Le 18 Octobre 2007 à 18:59
Écrit par
Article vu : 4 401 fois
Participants : Sylvie(Samwell's mother), Babette(Benji's mother), Léo, Jorrick, Ricou style, Benji, Gilles et ma pomme.Durée : 8h00Km :D+/ :...
Participants : Sylvie(Samwell's mother), Babette(Benji's mother), Léo, Jorrick, Ricou style, Benji, Gilles et ma pomme. Durée : 8h00 Km : D+/
- : 1700m Ripaille : Un sandwich au jambon et un au técon, un bout de pizza et un YOP. Bien sur plein de barres chocolatées et un paquet de cookies... Eau : 4L Notre tour opérator du club du ROC VTT, Gilles, nous avait proposé pour cette sortie du dimanche un tour fort alléchant : Fourchu puis Malaine. Restait à trouver des motivés pour une sortie de 1700m de D+, sachant qu'il y a le ROC d'azur en même temps et que plusieurs membres du club passent le BF1 pour devenir de futurs encadrants, il ne reste donc plus grand monde. On a donc recruté partout où on pouvait, et on a même réussi à motiver ... NOS MAMANS !!!!! Et oui, c'est du lourd un sortie comme ca pour des mamans à vtt, alors on a décidé de les poser un peu plus haut, histoire pour elles d'avoir encore un peu de jus pour la descente, et puis de pas faire de bornes pas super utiles. En plus, ca nous permettra de monter à notre rythme quasiment jusqu'au portage, nikel ! Départ de REVEL city à 8h00, départ des mamans et de Jorrick à 9h00 du Villardet, puis à 9h30 de La Paute pour les autres...
Il fait frais dans le fond de la vallée d'ornon, "on supporte son slip" comme dirait Nanard En route au dessus d'Ornon, on croise nos amis les Le patou monte la garde au milieu du single, et ne laissera pas passer les piétons. On monte tranquillement, Gilles part à la rencontre du grupetto de tête, que l'on rattrapera avec difficulté juste avant le début du portage... NDD, les mamans sont en forme :
Il est 11heures, on attaque le portage. Le sourire général se transforme assez rapidement en tirage de langue... Et oui, le portage, c'est une découverte pour la plupart. Gilles, Benji et moi faisons des allers-retour pour aider les mamans et Jorrick, lorsqu'il faut obligatoirement porter le vélo. Mais Babette nous montre que même les mamans savent porter :
Sylvie, elle, préfère comme son fils le poussage :
Ricou style et Léo, y'a pas d'age pour devenir un intégriste du portage :
On arrive sur une sorte de plateaeu, il est midi, l'heure de reprendre les forces, et tout le monde en a bien besoin ! Vu qu'on est pas monté là pour rien, on admire la vue le temps du repas (Les aiguilles d'Arves, Emapris, La Meige, le Rateau, Le glacier des deux Alpes, les Ecrins, en en contrebas le village d'Ornon) :
Après manger, on rattaque direct par un petit passage où y'a paaas de portaaaage...
On arrive finalement au Lac Fourchu, après une loooongue traversée, alors que ceux qui n'avaient pas vu la carte pensaient etre en haut à la fin du portage.
De gauche à droite : Babette, Léo, Sylvie, Ricou style, Benji, Sam et Jorrick Une fois la photo de groupe au la fourchu terminée, le groupe se remet en marche vers la partie, il ne faut pas hésiter à le dire, la plus intéressante, la descente (wah ca rime) Le tour du lac fourchu, vu par les jeunes :
Puis par Gilles, qui se régale sur ce petit single, rendu joueur par les cibles mobiles se déplacant armées de chaussures de montagne.
Après un ultime portage pour atteindre le sommet, on peu (enfin) commencer à descendre.
Quelques pietons pas des plus sympathiques font exprès de bouchonner, je n'ai aucun problème pour les doubler mais les mamans ont suffisemment de mal sur le sentier, et donc on est obligé d'attendre un passage pour doubler. Les mamans n'ont pas du tout apprécié... On arrive sur un joli passage technique, négocié avec style par ... Ricou style :
Les mamans ont enfin doublé les "vilains pietons jouflus", et peuvent maintenant lacher les freins telles Anne Caroline Chausson à la plus belle époque !
La suite du sentier est une succession de virages dans l'herbe, un régal à prendre à haute vitesse Par ci par là on peut même trouver des virages relevés naturels taillés à la perfection par dieu lui même (avec sa pioche et sa pelle ). Jorrick donne tout dans un petit relevé :
Et Benji l'imite, dans la version "xxl" du virage précedent :
On rejoint finalement tranquillement le village d'Oules, malgré quelques virages en épingles boueux à pied pour les GM (Gentilles Mamans). La fatigue commence à se faire sentir pour certain(e)s, et il reste encore la superbe descente de Malaine à effectuer. Elle s'avèrera trop difficile pour nos GM, qui auront beaucoup de difficulté à passer les épingles. Par contre, tant que c'est droit, TouVaBien !
Et enfin en exclusivité pour world-vtt.com, "Steve peat" himself dans la descente de Malaine ^^ :
Et voila y'a plus qu'à se laisser rouler jusqu'au fourgon. A bientôt pour de nouvelles aventures encore plus folles.
-
Loading...
pub

250x250__fr

Articles en rapport