Pneu Schwalbe Magic Mary 2,35" : de la frappe atomique !

Publié : Le 30 Septembre 2016 à 16:24
Écrit par
Publié par : World-VTT - Corrigé par : World-VTT
Article vu : 43 fois
Test de long terme du Magic Mary, 6 mois de tests 2 courses dans le sec, un peu tous les terrains, boue, terres noires, poussière, neige. Que du bon !

Magic Marry : Des gros crampons pour un maxi d'adhérence

Le Magic Marry est un pneu qui se distingue au premier regard par son gros balon et ses gros crampons. Ils sont suffisamment hauts pour aller chercher l'adhérence en profondeur sur les terrains meubles, suffisamment espacés pour débourer, et très bien répartis de manière à offrir un très bon compromis entre adhérence et motricité, pour l'avant.
Les petites rainures sur le haut de certains crampons carrés et des pavés latéraux apportent certainement un petit plus en terme d'adhérence sur les surface dures comme les pierres. A y regarder c'est top, mais à rouler ce pneu est encore mieux !

Schwalbe pneu magic mary 27 5x2 35 snakeskin supergravity trail star compound tl rea

Le test : 6 mois et toutes les conditions

Le test a concerné 6 mois d'utilisation polyvalente essentiellement enduro, mais aussi bikepark et un peu de trail.
Le pneu testé est le Schwable Magic Mary 27,5 "x 2,35" Supergravity Trailstar.
Il correspond à une carcasse type DH pour l'avant, avec de mémoire un peu plus de 1100 g.
Il est monté sur Santa Cruz Nomad CC avec jante alu de 23 mm interne puis sur jante carbon de 28 mm interne.

Le pneu est testé en combinaison avec un Maxxis High Roller II à l'arrière, choisi pour sa très grande plage d'utilisation. Sur quelques sessions dans les Alpes du sud, il est associé au semi-slick Rock Razor de chez Schwable. Ce dernier possède beaucoup de crampons bas et des pavés latéraux comparables au Magic Marry. La combinaison semble homogène sur l'angle et idéale pour les terrains secs.

L'installation : RAS

Monté deux fois sur jante, cette version à tringle rigide s'installe correctement.

Le grip bon partout

Sur terrains humide, la largeur du pneu et la hauteur des crampons donnent confiance. Il se montre bon au freinage, on garde confiance sur l'angle dans la mesure où un pneu peut apporter de la confiance. Il peut bourrer si la terre est collante ou grasse mais rien d'alarmant.
Ce qui était un point fort dans le mouillé devient un un petit handicap sur terrains rocailleux où il se montre un peu flou avec son gros ballon et ses crampons hauts. Rien d'alarmant on peut faire avec et on fini par s'habituer.  
Sur terrains roulants, il est un peu collé mais là encore rien d'alamant. Et les crampons hauts seront un atout pour les tas de poussière et autres.
A signaler, avec le passage en jantes "larges" 28mm interne, le pneu perd en précision et demande à être roulé à plus basse pression pour obtenir un bon grip (roulé généralement 1,2 à 1,7 kg contre 2kg avec High Roller II).

Résistance crevaison suffisante

Aucun problème signalé en 6 mois de ride monté en tubeless avec préventif Notube. Les chemins cassants de Belledonne et les lauzes de l'Oisans n'ont pas inquiété le Magic Marry. En général avec ses crampons généreux, il est moins exposé que d'autres aux risques de crevaison. Le principal risque porte sur la base des crampons latéraux qui peut être exposée à un risque de perçage.

Je n'ai pas trop de déformations du pneu à déplorer avec mes 65 kg. Ce défaut est souvent relevé par les gros gabarits qui hésitent à rouler sur Schwable.

Parfois en roulant de manière agressive un peu de préventif suinte entre les la jante mais rien d'anormal, l'arrière est aussi concerné.

Usure plus que correcte après 6 mois

Monté à l'avant, le pneu Magic Marry présente quasi aucun signe d'usure tant qu'on roule sur terre. Les premiers signes apparaissent à force de rouler sur terrain rocailleux. Après quelques mois, ce sont les crampons latéraux qui marquent le plus comme en témoigne la photo ci-dessous.
Avec d'autres pneus, surtout si la gomme est plus tendre, les crampons latéraux auraient été nettement plus entaillés et les arrêtes plus arrondies.

Ce qui peu freiner à l'achat d'un Magic Marry

  • La carcasse pas si renforcée que ça et qui aura tendance à s'affaisser chez les gros gabaris ;
  • Le côté polyvalent, peut être trop pour les plus exigents qui préfèreront réadapter (Minion DHR 2 pour le sec ou Dirty Dan pour le mouillé ;
  • Le prix public à 62,90 € ;
  • Le volume pour ceux qui n'aiment pas renoncer à un peu de rendement.

LE pneu pour l'enduro en terrain alpin

Je recommande : Oui, pour ceux qui veulent rouler dans toutes les conditions avec un seul et même pneu !
  • Grip / plage d'utilisation : important
  • Installation : RAS avec préventif No Tubes
  • Résistance déformation / crevaison : suffisante à l'avant
  • Usure marque peu les premiers mois puis de plus en plus
+
  • Gros volume + jante large = pneu carré et moins insisif
  • Prix

Notre sélection de produits :

22,90 €
42,90 €
49,90 €

schwalbe pneu magic mary performance 27 5x2 35 twinskin bikepark rigide

Loading...
pub

250x250__fr